Subaru Impreza

Il y a entre ma Subaru Impreza et moi une histoire d’amour. Tout d’abord c’était la voiture de Marc-Antoine. Il adorait sa Subaru, de son vivant je crois qu’il n’y a que 5 personnes qui l’ont conduit et en 10 ans pas une fois elle n’est rentrée au garage sans lui. Je me rappelle lorsque nous étions en appartement à Verdun, il faisait son changement d’huile dans la cour de ses parents. Combien de fois est-ce que je l’ai regardé travailler coucher en dessous de la voiture. Il avait même parlé de remonter le moteur complètement.

À 306 000 kilomètres, Sarah a fait une crise cardiaque qui a achevé la vie du moteur d’origine de 2005. On était en janvier, il faisait bien trop froid pour faire sauter un moteur au beau milieu de l’autoroute 13. Pourtant quand j’ai rejoint mon chum, il était jaloux que cela me soit arrivé. À ce qui paraît, c’est ben hot chez les gars de pouvoir se vanter d’avoir fait sauter la tête d’un moteur. Bref, durant tout l’hiver Sarah a dormi dans le stationnement à la maison. Il y a même eu un moment où j’étais certaine que j’allais la perdre en dessous de toute cette neige. À la fin mars, mon mécano (qui a un tatouage de Subaru sur l’avant-bras, ça soit être un real) est venu chercher ce qui pour plusieurs n’aurait été qu’une tonne de ferraille. Il lui a mis un nouveau cœur et tant qu’à jouer dedans, la clutch, la batterie et l’alternateur ont eu un coup de jeunesse eux aussi.

Cela pour dire que depuis la mi-janvier que je ne me promène qu’en métro et autobus. Il y a quelques semaines, on a commencé à voir le printemps s’installer. Un week-end pendant que je roulais avec mon chum, on a baissé les vitres et ça ne m’a pas pris plus de trois secondes pour avoir le mal de la conduite. Maudit que je m’ennuyais de ma voiture. Il faut dire que j’ai tendance à bien apprécier mon véhicule sport. Je conduis assez vite et la force g ressentie quand on prend une bretelle un peu trop vite me donne des frissons. Finalement, vendredi passé, j’ai pu ravoir ma beauté. J’ai été énervée toute la journée. Le moteur que j’ai fait réinstaller c’est le 2,5 l d’un forester et j’avais tellement hâte de pouvoir le rincer un peu.

Finalement, je suis amplement satisfaite du résultat. Vendredi j’ai passé la journée à faire mes commissions, Grenier Populaire à Saint-Eustache, Winners, Fabricville. Je vous reparlerais de tout cela un peu plus tard. Ce que je me sens plus libre avec le retour de Sarah dans ma cour !

Vous savez les filles aussi ont aime ça la mécanique et on aime ça le faire nous-mêmes. Merci à mon voisin Éric qui m’a prêté son impact et qui m’a laissé faire mes pneus seuls.

 

Publicités

Un commentaire sur “Subaru Impreza

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :